Cet examen rapide de l’ACMTS se penche sur les données probantes concernant l’innocuité de la vaccination antigrippale pour ce qui est du risque d’infection respiratoire ultérieure par un virus non grippal. Ces renseignements pourraient guider les décisions sur l’administration du vaccin saisonnier durant la pandémie de COVID-19.

Nous avons repéré trois études non randomisées pertinentes. Deux n’observent aucune association entre le vaccin antigrippal et le risque d’infection respiratoire ultérieure par un virus non grippal. Selon la troisième, les enfants vaccinés contre la grippe risqueraient davantage de contracter une maladie respiratoire virale aigüe non grippale dans les 14 jours suivant la vaccination comparativement aux enfants non vaccinés.

Lien vers le rapport

La vaccination antigrippale et le risque d’infection respiratoire ultérieure par un virus non grippal : innocuité (en anglais)

Dites-nous ce que vous en pensez

Ce site est-il utile?
Si vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchiez, veuillez présenter une demande.