Ce rapport examine les données probantes sur la transmission du coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2) par l’air et le risque associé aux systèmes de chauffage, ventilation et climatisation (CVC). Les principales méthodes utilisées dans cet examen sont une analyse documentaire ciblée ainsi qu’une discussion par un comité d’expert multidisciplinaire. Il faudra des données probantes plus solides de publications revues par les pairs pour clarifier l’éventuel rôle des systèmes de CVC dans la diffusion du virus ou dans l’atténuation du risque de transmission pour ainsi formuler des recommandations concrètes fondées sur des données probantes. Selon l’information dont on dispose actuellement, le risque le plus important de transmission du SRAS-CoV-2 provient des contacts personnels rapprochés. Ainsi, il demeure essentiel de suivre les recommandations de santé publique.

Lien vers le rapport

Les systèmes de chauffage, ventilation et climatisation dans les lieux publics (en anglais)

Dites-nous ce que vous en pensez

Ce site est-il utile?
Si vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchiez, veuillez présenter une demande.