Nouvelles sur la COVID-19 – Cette rubrique souligne les derniers renseignements sur les technologies de la santé à l’étude en vue du traitement ou de la prévention de la COVID-19. Elle se veut un avis rapide sur les nouvelles d’intérêt et n’est à jour qu’au moment de publication. La recherche évolue rapidement, et l’ACMTS continuera de surveiller ces sujets et mettra l’information à jour au besoin.


Mise à jour : le 30 juillet 2020 | 16 h 37

Remdésivir

Le remdésivir, un antiviral, est le premier médicament approuvé par Santé Canada dans le traitement de la COVID-19. La décision a été rendue le 27 juillet 2020, et un avis de conformité avec conditions a été délivré. Le médicament peut être prescrit aux patients atteints de pneumonie nécessitant une oxygénothérapie. L’ACMTS s’est penchée sur quatre essais cliniques randomisés dans le cadre d’un examen d’une technologie de la santé sur le remdésivir, et elle restera à l’affut des nouvelles données probantes concernant le remdésivir dans le contexte de la COVID-19.


Mise à jour : le 27 juillet 2020 | 13 h 30

Favipiravir

Le favipiravir est un antiviral oral qui a été avancé comme agent potentiel dans le traitement ou la prévention de la COVID-19. Un comité d’experts international a formulé une recommandation faible de ne pas utiliser ce médicament chez les patients atteints d’une forme grave ou non grave de la COVID-19 en raison de la faible qualité des données probantes. Des chercheurs canadiens entendent mener un essai clinique randomisé évaluant l’efficacité théorique du favipiravir comparativement à un placébo chez des adultes vivant en foyers de soins de longue durée afin de freiner les éclosions de COVID-19 (NCT04448119). Le favipiravir n’est pas homologué au Canada et n’est actuellement pas accessible hors du cadre d’un essai clinique. L’ACMTS restera à l’affut des nouvelles données probantes concernant les antiviraux dans le contexte de la COVID-19.

Sarilumab

Le sarilumab est un antagoniste des récepteurs de l’interleukine-6 indiqué dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde au qui a été proposé dans le traitement de la COVID-19. Le 2 juillet 2020, il a été annoncé que la deuxième cohorte des essais de phase III (NCT04315298), regroupant des patients atteints de la COVID-19 ayant besoin d’une ventilation mécanique, ne répondait pas aux critères d’évaluations primaires et secondaires principaux, et l’essai a été interrompu. Des essais cliniques randomisés étudient actuellement la monothérapie par le sarilumab comparativement au placébo ou aux soins usuels dans le traitement de la COVID-19. L’ACMTS restera à l’affut des nouvelles données probantes concernant les antagonistes des récepteurs de l’interleukine-6 dans le contexte de la COVID-19.

Tocilizumab

Le tocilizumab, un antagoniste des récepteurs de l’interleukine-6, est indiqué dans le traitement du syndrome de libération de cytokines et de divers troubles rhumatismaux au Canada. Un essai international de phase III, COVACTA (qui comprend des centres canadiens), se penche actuellement sur le tocilizumab comparativement au placébo chez les patients atteints de la COVID-19 (NCT04320615). D’autres essais cliniques randomisés sont en cours, et l’ACMTS restera à l’affut des nouvelles données probantes concernant les antagonistes des récepteurs de l’interleukine-6 dans le contexte de la COVID-19.

Lopinavir-ritonavir

L’association lopinavir-ritonavir est un traitement antirétroviral indiqué dans le contexte de l’infection par le VIH-1 au Canada. Des études ont été publiées et d’autres essais cliniques randomisés sont en cours au sujet de cette association dans le traitement de la COVID-19. Le 29 juin 2020, le comité directeur de l’étude RECOVERY a décidé de retirer le groupe de traitement par le lopinavir-ritonavir de sa répartition aléatoire, ce traitement ne semblant procurer aucun avantage. Le 4 juillet, l’essai clinique Solidarity, mis en place par l’OMS, a mis fin à son volet sur le lopinavir-ritonavir en raison du manque d’efficacité de ce traitement. L’ACMTS restera à l’affut des nouvelles données probantes concernant les antirétroviraux dans le contexte de la COVID-19.

Dexaméthasone

Le 17 juillet 2020 ont été publiés les résultats préliminaires de l’étude RECOVERY comparant la dexaméthasone combinée avec les soins usuels aux soins usuels seuls. L’essai RECOVERY est un essai clinique randomisé multicentrique à devis ouvert, de grande envergure et toujours en cours, qui examine plusieurs traitements à l’intention des patients hospitalisés atteints de la COVID-19. L’ACMTS a mené une évaluation critique des résultats publiés et restera à l’affut des nouvelles données probantes concernant les corticostéroïdes systémiques dans le contexte de la COVID-19.